Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1 / 7 - À Forcalquier, ça continue !

Publié le par Christiane Milékitch

 

1/1 À Forcalquier, ça continue !

L'Office de Tourisme de Forcalquier offre aux artistes & artisans d'art, la possibilité de s'exposer dans une de ses vitrines; mon tour étant venu, je voulu pour l'occasion, y consacrer un travail spécifique. Quel en serait le thème ?

Ma joie d'arriver en ce beau pays s'est imposée dans sa simplicité un peu trop désarmante? Soit ! & ce pays de Forcalquier en sera l'épicentre; mais encore ? En feuilletant un ouvrage de Jean-Yves Royer - notre précieux & savoureux historien local - je trouvai  un merveilleux dessin de la main d'un génial douanier Rousseau local, Monsieur Blanc, cantonnier à Forcalquier, forcément amoureux de sa ville pour la peindre ainsi en 1875. Par bonheur, on a pu en mairie m'en fournir aimablement une copie pour mon projet de collage; & en prime de me dire :

«Sais-tu bien, toi calligraphe, que l'on surnommait autrefois les forcalquiérens, des « gratte-papiers ?! »

PICT4473


Pain bénit pour l'oiseau rare & solitaire qu'est le-la calligraphe aujourd'hui ! Bien sûr, les premières fois que je suis venue de Paris, je visais les Rencontres internationales de Lure à Lurs consacrées aux typographies & calligraphies, puis la Fête du Livre d'Artiste organisée par Forcalquier des Livres, mais c'est tout juste si je ne croyais pas encore n'être venue vivre ici que pour les collines ensoleillées.


PICT4492.jpg 

Maintenant je sais que je me suis posée sur une des branches d'un arbre généalogique d'une solide famille de gens de plumes & de lettres. Pièce rapportée peut-être, mais joyeusement enracinée dans un riche passé soudain éclairé. Voilà de quoi donner du sens à ma joie; du sens pour hier, mais surtout du sens pour aujourd'hui où je me sais reliée alentour à tant d'acteurs du livre & de l'écrit, à cette grande assemblée éparse où chacun selon son charisme perpétue d'authentiques traditions occidentales: écrivains, éditeurs, relieurs, calligraphes, enlumineurs, imprimeurs, typographes, lithographes, bibliothécaires, libraires, associations...

Vous avez pu voir quelques uns de ceux-là qui travaillent en silence dans leur atelier, en ville ou en campagne, s'exposer dans la vitrine de l'Office de tourisme ou à l'occasion de la célèbrissime biennale.
Bref, ÇA CONTINUE !


PICT4481.jpg

Interloquée par cette filiation inattendue, il me fallait en savoir plus. Au hasard de mes rencontres lors de la Biennale des métiers d'art, j'eus la chance de croiser Jean-Yves Royer qui non seulement me confirma l'information mais m'en donna bien d'autres que je partage avec qui ne les saurait pas :

"Lei grata-papiers" est un surnom populaire ancien attribués aux Forcalquiérens par les gens de la région à cause de la position ancienne de leur ville, capitale administrative : de comté, puis de viguerie, avant d'être sous-préfecture. Les professionnels de la plume : scribes, avocats, juristes, notaires et autres robins, constituaient ainsi une partie importante de la population.


P1120060P1120068.JPG


 

Mais c'est bien avant, dès l'époque romane, qu'une école de scribes autour de Saint-Mari alimente tant la chancellerie comtale que le chapitre cathédrale; ce dont nous conservons nombre de documents, chartes diverses entre autres, mais aussi trois importants manuscrits dont deux sont à la Bibliothèque Nationale et l'autre à la Vaticane, et dont l'un possède une place toute particulière dans l'histoire de l'enluminure en Provence, voire en Occident.
 
& oui, on peut aisément placer l'Athénée de Forcalquier dans cette lignée, elle n'en constitue  qu'un épisode parmi d'autres, mais particulièrement riche et intéressant.


 Quant aux actuels acteurs de l'écrit et du livre
qui y officient aujourd'hui, même s'ils ne procèdent le plus souvent en rien de ces sources, ils les prolongent et les perpétuent, fût-ce à leurs corps et polices défendants...

 
Bref, "Grata-papiers" naguère,
enlumineurs de parchemins jadis,
tapoteurs de claviers & autres outils d'artisanat d'art maintenant,
les Forcalquiérens ont toujours eu l'esprit de la lettre... »

P1120060.JPG                            P1120063.jpg

 

P1120064.JPG               P1120067


 

Commenter cet article